Une réponse à “Être compositeur aujourd’hui”

  1. LMC dit :

    Le défi de tous les artistes, quelle que soit la matière première qu’ils travaillent et des sens qu’ils sollicitent, est justement de trouver un juste milieu entre technique et talent. On peut même envisager qu’un artiste dénué de toute technique et pourtant plein de talent trouve une façon de s’exprimer en sortant des codes de son art !

  2. Jean-Pierre Desmoulins dit :

    La magie de la musique, quand elle est créée avec autant de talent, est d’émouvoir aussi celui qui pense que Bizet est l’inventeur du pigeon voyageur et Cui son disciple : moi, donc.
    Alors de tout cœur merci et je te souhaite autant de bonheur à écrire que j’en ai à t’écouter.
    Jean-Pierre.

    • compositeur dit :

      Mon cher Jean-Pierre,
      Et moi qui croyais que Bizet était le nom d’un grand cru français, et Cui le demi chant d’un oiseau… Me voilà tout retourné !
      Humour à part, merci pour ces mots qui touchent mon cœur autant que mon esprit. Sincèrement. C’est la finalité de toute création : partager ; faire partager aux autres l’apaisement par l’élévation… ce pourrait être une bonne définition de l’Art me semble-t-il !
      Avec toute mon affection et mon amitié renouvelées.
      Vincent.

  3. Danielle Pont Nourat dit :

    Vincent,
    Toutes mes félicitations pour ce parcours où le talent inné conjugué à une détermination sans faille te permet aujourd’hui de savourer la justesse de tes choix.
    Je t’embrasse avec toute l’émotion que tu devines.
    Danielle.

    • compositeur dit :

      Chère Danielle,
      Encore une fois, que dire ! si ce n’est que je suis très touché par la justesse de ton propos. Merci beaucoup. Sincèrement.
      Vincent.

  4. Jacob Fournel dit :

    Je souhaite toute la réussite que mérite cet album, que cette réussite soit à la hauteur de l’implication sans bornes, de l’exigence et de la passion de Vincent.
    Que vive cette musique et qu’elle irradie nos chaumières de sa beauté !
    Jacob.

    • compositeur dit :

      Mon cher Jacob,
      Une fois de plus, très ému et très touché par tes mots. Que te dire si ce n’est : merci beaucoup !
      Vincent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Fatal error: Call to undefined function twentyseventeen_get_svg() in /home/vincentjw/www/wp-content/themes/jockin/single.php on line 29