0 réponse à “Lettre ouverte”

  1. Farid Zehar dit :

    Vincent,
    Je vous ai découvert il y a quelques années sur un site de partitions gratuites, bien connu des musiciens amateurs et professionnels.
    C’est avec grand plaisir que je vois votre talent ainsi reconnu et grande joie que je découvre ici vos dernières créations !
    Le musicien, pédagogue et scribouillard sur portées que je suis se régale de l’intelligence synthétique, disséminée à travers elles, de votre regard sur la musique des temps, de tous les temps… et de la façon dont vous en jouez !
    « Vincent A. Jockin… que ma joie demeure ! »
    Farid.

    • compositeur dit :

      Cher Farid,
      Je suis sincèrement très touché par votre commentaire. Vraiment. Profondément. Je ne peux donc que vous dire merci et, si vous aimez cette musique, je ne peux que vous encourager à la partager avec tous ceux que vous penserez susceptibles de pouvoir l’apprécier. Je n’écris que dans ce but : partager et partager encore !
      En espérant que nous ne perdrons pas le contact…
      Bien musicalement à vous,
      Vincent.

  2. Inès Lavèze dit :

    Mon cher Vincent,
    Tu le sais, je te l’ai déjà beaucoup dit, mais te le redis encore une fois de plus, ta musique est superbe. Elle mérite de voyager, d’’être connue et appréciée.
    Enfin un immense merci pour ton prélude ! Je t’embrasse très fort, en espérant te revoir très prochainement !
    Inès.

  3. Jordan Kolevski dit :

    Un des plus grands compositeurs d’aujourd’hui !
    Jordan.

  4. Anne-Marie Lecoy dit :

    Bravo Vincent !
    J’ai beaucoup aimé « Nos âmes mortes », très romantiques et vibrantes… Les « petits soldats » apportent gaité et fantaisie.
    Et BON ANNIVERSAIRE (j’ai lu ta biographie) de la part de la Famille LECOY !
    Anne-Marie.

  5. Christine Desmoulins dit :

    Bonjour,
    J’aime beaucoup « Shakespeare Song » ; tout simplement parce que ce morceau m’enveloppe d’une douce mélancolie et semble vouloir extraire ce qu’il y a de meilleur en nous. Délicieux moment. Commentaire certainement sans intérêt car je ne suis pas une pro de la musique mais je vote quand même… et avec grand plaisir !
    Christine.

  6. Josselin Fournel dit :

    Bonjour Vincent,
    Je ne vais pas écrire un roman vu que tu sais déjà ce que je pense…
    Bravo pour ce magnifique site où on y trouve tout tes talents ! Je te souhaite toute la réussite que tu mérites dans la composition.
    Bisous, et bien affectueusement,
    Josselin.

  7. Pierre-Louis Fournel dit :

    Avec la possibilité d’écouter certaines compositions, je découvre avec un immense plaisir, un tout nouveau Vincent Jockin que je ne connaissais qu’au travers de son Stabat Mater et de ses interprétations et arrangements sur de la musique irlandaise…
    Amitiés,
    Pierre-Louis.

  8. Nathalie Jockin dit :

    En général, les personnes les plus proches sont souvent mal placées pour juger… Cependant, en dépit d’’une certaine incompréhension de ta vision de l’’absolu, je tiens à te dire qu’’en te lisant je te rejoins, je me retrouve et je nous réconcilie. Je crois que tu es sur le chemin de la vérité et c’’est tout ce qui compte, le reste n’’a que peu d’’importance ; et si ton œuvre n’’est pas reconnue tout de suite, peu importe puisqu’’elle est intemporelle !
    Ta sœur qui t’aime.

  9. Françoise Jacquemard dit :

    Que ne puis-je maintenant réunir un chœur à quatre voix mixtes pour faire s’envoler les harmonies de Vincent sous les voûtes d’une vieille église…
    Mais ce n’est que partie remise ! Les « Muses Iliennes » attendent que Vincent s’intéresse à elles… 🙂
    Et quel beau site : que ce soit pour toi un tremplin, une image fidèle qui relaie ton inspiration et ton ascension vers la perfection musicale !
    Françoise Jacquemard & Ensemble Vocal Féminin Musili.

  10. Bernard Tellez dit :

    J’ai eu le plaisir d’écouter et d’entendre certaines œuvres de Vincent Jockin. J’en déduis ceci : que par sa métrique rigoureuse, la concision du style, au leitmotiv mélodieux, ou tout simplement nerveux, Vincent Jockin a du caractère. Ses compositions méritent l’estime, et que l’on les écoute, et que l’on les joue. Dans la jungle des compositions symphoniques classiques, par sa « vista », sa fougue de toréro classique, sa verve originale, son tempérament, il n’a pas à se chercher une place, à part. Le texte musical tient toujours la route.
    Bernard.

  11. Stéphanie Jockin dit :

    Mon cher Vincent,
    Aucune critique à te faire… C’est avec beaucoup d’émotion que je suis allée sur ton site, et je n’ai pu m’empêcher de penser à Jean ton père, en me disant qu’il aurait été sans doute très fier de toi.
    Je te félicite pour l’ensemble de ton travail, tout est trés beau ; je ne suis pourtant pas une adepte de la musique classique mais là, j’ai passé un agréable moment.
    Je t’embrasse très très fort, et à une prochaine sur Toulouse !
    Stéphanie.

  12. Jacob Fournel dit :

    Je bois ces mots avec délectation !
    Pas une idée qui ne me touche, une phrase qui ne m’émeuve.
    Je souhaite de tout mon cœur que ce plaidoyer ouvrira les yeux des institutionnels, pour que s’ouvre enfin la voie des compositeurs « savants » et « populaires », dont tu restes à mes yeux l’un des plus brillants représentants.
    Affectueusement,
    Jacob.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.


Fatal error: Call to undefined function twentyseventeen_get_svg() in /home/vincentjw/www/wp-content/themes/jockin/single.php on line 29