36_16
11_9
11_4

Enregistrements

12 pièces répertoriées / 9 opus

Écoutez les œuvres !

Retrouvez tous les enregistrements des œuvres du compositeur.

Prélude, Op. 26, n°2

pour violon

Download audio

Miniature, Op. 24, n°3

pour piano

Download audio

Shakespeare Song, Op. 23, n°3

pour chœur seul

Download audio

Nos âmes mortes, Op. 22, n°1

pour cordes

Download audio

Valse, Op. 20, n°1

pour piano

Download audio

Polegnala e Todora, Op. 18, n°1

variations pour orchestre
Download audio

Farfalle, Op. 26, n°1

duo pour flûte et clarinette basse

Download audio

Miniature, Op. 24, n°1

pour piano

Download audio

La marche…, Op. 22, n°2

plaisanterie musicale pour orchestre

Download audio

Sonate, Opus 21

pour piano

Download audio

Boréales, Opus 19

pour trompette, piano & vibraphone

Download audio

Souvenirs, Op. 9, n°6

pour piano
Download audio

Album : « Works, Volume 1 »

Premier volume d’enregistrements, entièrement produit par le compositeur.



Version numérique : 9,99 EUR.
Date de sortie : 31 mai 2013.

Album 8 pages
Prix de vente : 15,00 EUR (+3,50 EUR de frais de port).
Réf. : VAJ-WKS-24501

Durée totale : 11 titres / 49’44.
Date de sortie : 28 juin 2012.

Contenu

Titres

1. Polegnala e Todora, Op. 18, n°1
variations pour orchestre (Pamiers, 2005)

d’après un chant traditionnel bulgare « Полегнала е Тудора » (Todora s’est couchée)
à Violeta Stefanova, ma tendre épouse, et à mon fils Victor Spassov.


2. Shakespeare Song, Op. 23, n°3
pour chœur a cappella (Toulouse, 2008)

poème de W. Shakespeare, « Beaucoup de bruit pour rien », Acte V, scène III
à mes chers enfants, Anton Jules & Victor Spassov.


3. Miniature, Op. 24, n°1
pour piano seul (Toulouse, 2009)

d’après « L’hymne à la joie » de L. V. Beethoven
à mon maître, Ludwig van Beethoven…


4. La marche des petits soldats de bois, Op. 22, n°2
plaisanterie musicale pour orchestre (Toulouse, 2008)

à mes maîtres, Georges Bizet & Maurice Ravel, et à tous ceux qui ne se prennent trop au sérieux.


5. Sonate, Opus 21
pour piano seul (Toulouse, 2007)

à mon maître, Wolfgang Amadeus Mozart, et à mon amie, Alice Sapcaliu.


6. Farfalle, Op. 26, n°1
pour flûte & clarinette basse (Toulouse, 2010)

à mes amis, Frédéric Machemehl & Josselin Fournel.


7. Valse, Op. 20, n°1
pour piano seul (Toulouse, 2006)

à mon amie, Alice Sapcaliu.


8. Prélude, Op. 26, n°2
pour violon seul (Toulouse, 2011)

à Inès Lavèze, avec toute mon amitié, et à mon maître, J.-S. Bach, bien entendu !


9. Nos âmes mortes, Op. 22, n°1
pour cordes (Toulouse, 2007)

à mes maîtres, Gustav Mahler, Maurice Ravel & Samuel Barber.


10. Souvenirs, Op. 9, n°6
pour piano seul (Toulouse, 2000)

à mes maîtres, Frédéric Chopin & Edvard Grieg.


11. Miniature, Op. 24, n°3
pour piano seul (Toulouse, 2009)

d’après un chant traditionnel bulgare « Майчице, мила моя » (Ma petite maman, ma chérie)
… et à tous ceux qui aiment la simplicité.

Crédits

1. 4. 9. Macedonian Radio Symphonic Orchestra dirigé par Oleg Kondratenko
2. Macedonian Radio Choir dirigé par Oleg Kondratenko — Chef de Chœur : Andrej Naunov
3. 5. 7. 10. 11. Marija Gjiosevska, piano
6. Tsvetelina Beleva, flûte & Mihail Zhivkov, clarinette basse
8. Vladimir Kostov, violon

Enregistré et mixé du 14 au 24 avril 2012,
au F.A.M.E.’S. Project Studio (Skopje, République de Macédoine).

Ingénieur du son : Georgi Hristovski
Ingénieur Protools : Boban Apostolov / Régisseur : Riste Trajkovski
Masterisé par Arnaud Gineste (Toulouse, France)

Musique composée et produite par Vincent A. Jockin

Conception Album : Alem Alquier & Vincent A. Jockin
Design & lettrage : Alem Alquier / Impression & duplication : Chic Duplication

Illustrations

Critiques
Voici une musique élaborée, riche, personnelle, qui s’écoute aisément comme un ruisseau qui serpente en liberté. Une musique du plaisir. »

Serge Chauzy (ClassicToulouse)

Une musique très originale, très variée, très séduisante. Un disque qui s’écoute avec beaucoup de plaisir, qui favorise l’évasion dans son propre imaginaire, dans sa sensibilité, son romantisme voire ses nostalgies… On a le droit à tout cela dans ce disque où rien n’est imposé, rien n’est brutal : c’est un album qui nous invite à inspirer profondément et à ressentir.
Un bel éventail de l’originalité et de la riche inspiration, tous domaines confondus, de ce jeune compositeur toulousain […] à soutenir, sans aucun doute. »

Gaëlle Le Gallic (France Musique)

On a écouté et on a aimé. Un jeune compositeur à suivre… »

Denisa Kerschova (France Musique)

Écoutez des extraits de l’album sur SoundCloud :
Podcast : « Leur premier CD »
(14 octobre 2012)
Download audio
Gaëlle Le Gallic (France Musique)
Podcast : « Venez quand vous voulez »
(22 octobre 2012)
Download audio
Denisa Kerschova (France Musique)

La magie de la musique, quand elle est créée avec autant de talent, est d’émouvoir aussi celui qui pense que Bizet est l’inventeur du pigeon voyageur et Cui son disciple : moi, donc.
Alors de tout cœur merci et je te souhaite autant de bonheur à écrire que j’en ai à t’écouter.
Jean-Pierre.

Par : Jean-Pierre Desmoulins
20 novembre 2012
1 h 33 min
Répondre

Mon cher Jean-Pierre,
Et moi qui croyais que Bizet était le nom d’un grand cru français, et Cui le demi chant d’un oiseau… Me voilà tout retourné !
Humour à part, merci pour ces mots qui touchent mon cœur autant que mon esprit. Sincèrement. C’est la finalité de toute création : partager ; faire partager aux autres l’apaisement par l’élévation… ce pourrait être une bonne définition de l’Art me semble-t-il !
Avec toute mon affection et mon amitié renouvelées.
Vincent.

Par : compositeur
20 novembre 2012
9 h 18 min

Vincent,
Toutes mes félicitations pour ce parcours où le talent inné conjugué à une détermination sans faille te permet aujourd’hui de savourer la justesse de tes choix.
Je t’embrasse avec toute l’émotion que tu devines.
Danielle.

Par : Danielle Pont Nourat
11 juillet 2012
15 h 15 min
Répondre

Chère Danielle,
Encore une fois, que dire ! si ce n’est que je suis très touché par la justesse de ton propos. Merci beaucoup. Sincèrement.
Vincent.

Par : compositeur
11 juillet 2012
15 h 23 min

Je souhaite toute la réussite que mérite cet album, que cette réussite soit à la hauteur de l’implication sans bornes, de l’exigence et de la passion de Vincent.
Que vive cette musique et qu’elle irradie nos chaumières de sa beauté !
Jacob.

Par : Jacob Fournel
2 juillet 2012
22 h 22 min
Répondre

Mon cher Jacob,
Une fois de plus, très ému et très touché par tes mots. Que te dire si ce n’est : merci beaucoup !
Vincent.

Par : compositeur
2 juillet 2012
22 h 46 min

NOTE : votre premier commentaire sera d’abord lu par le modérateur...

Blog & Articles

  • Mon piano & moi

    Vidéos de mes mains sur un piano interprétant des pièces diverses et variées, petites ou grandes œuvres que j’affectionne, sans chercher la virtuosité, avec simplicité, dans le seul but de partager…

  • L’héritage & les influences

    Les Maîtres du passé ne peuvent être que des modèles. Ils nous enseignent. Ils nous inspirent. Ils nous montrent le chemin et rayonnent par leur exemplarité. Beethoven, Schubert, Bellini, Chopin, Liszt, Wagner, Verdi…

  • Être compositeur aujourd’hui

    Aujourd’hui — et l’on ne peut que le déplorer — les valeurs du classicisme ne sont plus guère considérées. Il est si fréquent de voir confondu classicisme avec académisme, souci d’être compris avec paresse et convenance…

  • À propos de mon art

    Si l’on me demandait de définir mon idéal musical en quelques mots, voici ce que je répondrais : « une forme sonate de Mozart ou une fugue de Bach, avec le langage harmonique d’un John Williams ! »…

Commentaires